Qu’est ce que l’assurance dommages ouvrage ?

Publié le : 28 février 20223 mins de lecture

Vous envisagez de construire une maison ou de rénover la vôtre ? Il y a plusieurs étapes à suivre pour que les travaux se déroulent sans encombre. Parmi les nombreuses formalités, il ne faut pas oublier l’assurance dommages ouvrage ! Ces quelques lignes vous éclaireront mieux sur ce sujet.

Définition de l’assurance dommages ouvrage !

L’assurance dommage ouvrage est une assurance souscrite par la personne qui fait construire, aussi appelée maître d’ouvrage. Elle lui permet d’être remboursé rapidement si jamais des travaux de réparation sont nécessaires après la réception des travaux. Cela concerne tous les dommages couverts par la garantie décennale du professionnel responsable de la construction. Ainsi, lorsqu’un sinistre survient, c’est le constructeur qui doit payer les travaux de réparation. Il faut noter que cette assurance est obligatoire pour toute personne qui construit une maison ou demande à une entreprise de réaliser des travaux immobiliers importants. La souscription doit se faire avant l’ouverture du chantier. Cette formalité peut être effectuée auprès de n’importe quel assureur, mais il est conseillé de s’adresser à un expert connu et fiable.

Les dommages couverts par l’assurance dommages ouvrage !

Les réparations couvertes par l’assurance dommages ouvrage concernent tous les dégâts dont sont responsables tous les professionnels qui sont intervenus pendant la construction. Ces dommages peuvent être causés par le travail des entrepreneurs, des constructeurs ou des techniciens. Il peut également s’agir de l’architecte qui a réalisé le plan de la maison. Si les études menées par les enquêteurs prouvent que les défauts auraient pu être évités, le propriétaire sera payé intégralement pour les réparations à prévoir. Cette assurance comprend en outre tous les défauts qui menacent la solidité de la construction. Il peut s’agir de murs mal isolés ou d’un toit qui fuit. Il faut toutefois noter que ce contrat ne couvre pas les sinistres qui peuvent survenir pendant les travaux, comme une inondation par exemple. Pour ces risques, il est nécessaire de souscrire à d’autres assurances.

La procédure de remboursement !

Afin de réclamer un quelconque paiement pour les travaux de réparation, le client doit envoyer une réclamation à son assurance. La compagnie d’assurance désignera alors un expert pour évaluer le montant de l’indemnisation. Il est toutefois important de noter que si l’assureur estime que les demandes formulées ne sont pas justifiées, il peut ne pas envoyer d’expert pour évaluer la situation réelle. Si de tels cas se présentent, n’hésitez pas à insister si vous pensez que le dommage doit être pris au sérieux.

Plan du site