Assurance vie : est-ce une bonne solution d’épargne ?

Publié le : 28 février 20223 mins de lecture

L’assurance vie répond à plusieurs objectifs patrimoniaux, dont la préparation de la retraite, la transmission de l’héritage, mais aussi pour le placement de l’épargne. Il est important de savoir qu’en cas de risque, c’est l’investisseur seul qui le supporte.

Comment fonctionne l’assurance vie ?

L’assurance vie est un placement financier, c’est un contrat qui permet au souscripteur de recevoir un capital ou une rente en contrepartie du paiement de primes. Il est possible de verser le montant souhaité et même de manière irrégulière. Avec ce type de contrat, l’assuré ou les bénéficiaires qu’il a choisis peuvent récupérer les sommes investies. Il existe des contrats d’assurance en cas de décès et en cas de vie. S’il s’agit d’un décès, le bénéficiaire est choisi par le preneur d’assurance. Le risque se réalise si ce dernier décède avant la fin du contrat. Dans le cas d’une assurance en cas de vie, le preneur d’assurance peut être le bénéficiaire et reçoit le versement du capital au terme du contrat. Vous pouvez également choisir un contrat d’assurance vie monosupport, qui consiste à investir sur un fonds investi en unités de compte ou sur les marchés monétaires, moins risqués. Vous investirez donc sur un seul fonds. Le contrat multi-supports consiste à investir sur plusieurs fonds.

Pourquoi opter pour une assurance-vie pour économiser de l’argent ?

L’un des principaux avantages de l’assurance vie est la réduction de la fiscalité. Pour bien rentabiliser son épargne et payer zéro impôt, l’assurance-vie est l’une des meilleures solutions en fonction de ses objectifs. Les fonds ne seront pas bloqués, il s’agit donc d’une épargne de précaution. C’est aussi un moyen sûr de transmettre le capital. Pour cela, il faut être bien informé sur le niveau de risque, l’utilisation prévue de l’épargne, la disponibilité du capital et le montant qui peut être épargné. L’assurance-vie est un contrat qui peut être conçu sur mesure, il est flexible. En cas de changements importants ou de dépenses imprévues dans votre vie, elle peut être un moyen intéressant de disposer d’un capital d’urgence.

Comment récupérer les sommes investies dans l’assurance-vie ?

Le contrat d’assurance-vie est un contrat d’épargne, il y a donc deux façons de récupérer les sommes investies ; soit par un versement sous forme de rente, soit par un versement unique. L’assuré recevra une somme mensuelle jusqu’à la fin de sa vie pour une rente viagère ou pendant un nombre d’années défini pour une rente temporaire. Le montant de la rente viagère est dégressif avec l’âge, la taxation est de 30% pour les personnes de plus de 70 ans alors qu’elle est de 70% pour les personnes de moins de 50 ans.

Plan du site